Énergies renouvelables

Préférer les avantages aux préjugés

« Plus d'élan pour la révolution énergétique »

Congrès de l'AEE SUISSE 2020

PARTICIPER

Devenez membre de l'AEE SUISSE !

CONTRIBUER

Devenez partenaire de l'AEE SUISSE

Cantons

L'AEE SUISSE est présente dans 16 cantons

Intergroupe parlementaire Energies renouvelables

L’intergroupe parlementaire Énergies renouvelables, indépendant de tout parti, se consacre à la promotion des énergies renouvelables. Il s’engage en faveur de conditions cadres politiques efficaces en faveur du développement économique et technologique des énergies renouvelables.

  • Plus de 70 conseillers nationaux et d’État de toutes les orientations politiques en font partie.
  • Il est présidé conjointement par la conseillère nationale Christa Markwalder et le conseiller national Stefan Müller-Altermatt.
  • L’AEE SUISSE dirige le secrétariat de l’intergroupe parlementaire « Énergies renouvelables ».

Deux à quatre fois par an, pendant les sessions, l’agence organise pour ce groupe des journées d’information qui doivent favoriser le dialogue entre l’économie et la politique.

Plus d'informations:

L'Assemblée fédérale

Intergroupes parlementaires

Les sessions

Présidence

Christa Markwalder

conseillère nationale

Stefan Müller-Altermatt

conseiller national, membre CEATE

 

Rencontres de session 2021

En raison de la pandémie de coronavirus, les deux premières rencontres de l'année ont dû être annulées. La première réunion ordinaire de l’intergroupe parlementaire se tiendra le 16 juin 2021. Les deux autres rencontres auront lieu le 29 septembre 2021 et le 15 décembre 2021.

 

Revue : Rencontre durant la session du 23 septembre 2020

Après l’électricité et le chauffage : qu’en est-il de la mobilité ?

Le secteur de l’électricité ayant accaparé l’attention politique et publique pendant de nombreuses années, il est maintenant enfin possible de faire aussi des progrès dans le secteur du chauffage avec différentes mesures politiques, sociales et économiques, dont la nouvelle loi sur le CO2. L’étude actuelle de l’Initiative Chaleur Suisse montre que la sortie de la chaleur d’origine fossile d’ici 2050 est nécessaire, possible et bénéfique. Mais pourquoi le secteur de la mobilité piétine-t-il alors qu’il représente environ un tiers de la consommation d’énergie, qui provient encore en majorité de sources fossiles importées ? Où se situent les différences, où se situent les points communs des secteurs ?

• Dr Martin Jakob, Directeur général de TEP Energy
Présentation

• Krispin Romang, Directeur général de Swiss eMobility
Présentation

• Frank Rutschmann, Office fédéral de l'énergie
Présentation

Evénements passés